samedi 19 septembre 2015

I.B. liebt

422_ Armes des Bachmann

Le navire du noème est aux bers de l'abîme
D'Anfang en Anhang, les chemins de gagnage vers Heidegger
Referment les pages naturellement sur elles-mêmes, passim
Cluster astral, pas de Castor barrant la sortie vers l'océan des après-guerres
Pourtant la philosophie n'irrigue plus ce qu'elle étalait
Et perd les substantifiques éléments au passage du rein
Fließ de la métaphysique des cyborgs dans les ruisseaux népalais
C'est dans les petites eaux que l'on procrée les mères de demain
Le cours d'Ingeborg était-il supérieur à la Loire intérieure de Beauvoir ?
Majestueux fleuve des Hans qui dorment d'aisance dans les yeux des Ondine
Toute ressemblance avec des herbes marines fauchées dans les essarts
du futur n'est que fortuit remuement de queue d'esturgeon dans la Mar girondine
Récolte des graines de Nelson
Reconnaître avec lui les primats du sexe comme déjeuners vers la Sexte
serait prendre sur soi tous les écrits que la déraison moissonne
Les hommes sont-ils si faibles encore lorsqu'on les couche, testaments sur les textes ?
Étoiles jaunes dans les yeux
Wasserläufe d'argent fluidifient la manne des cieux.