jeudi 19 avril 2012

115__Pour l'homme-grenouille d'un naturel (grand) rêveur, quoi de plus surnaturel, en mode sonde, que de plonger en Somme et de rouvrir les yeux en Panouille, sur la rive de ce cours d'Auvergne, tout frais embrassé de la pattemouille des couloirs de la spéléologie hauturière, saturé d'un lent éveil de lentilles d'eau arvernes, en scaphandrier du jour mangrovier qui, à peine né, fonce vers l'évier de la nuit Loire, en pur port de la perte de la peur, en milliers de petits crabes patrouilleurs.