mercredi 9 novembre 2016

The Midnight Special Of The Mainstream Media



Ils ne purent en croire leurs chastes oreilles
Le Donald vainquit donc le Cygne méridien
Par quel vaudou maudit, gras onguent stéroïdien,
Le Bel Axe de Lumière, grand appareil
De la Raison raisonnante, fut-il oseille
Vainement gerbée par les traîtres floridiens ?
Dieux Lares Cous Rouges de l'oracle delphien
Qui défirent les Le Quesnoy comme Groseille
Les Journalistes s'exilent au Canada
Désespérie d'Occident, faible Fachoda
Lac d'indices pour une très humide errance
Carte de Tendre ne répond à leurs attentes
Changer de peuple, Mer de passion dégouttante,
Noyer, au sac amniotique, son aberrance

Médiation de L'Homme d'Hergé sur sa bouée des bouées

Les journalistes de l'empreinte audiovisuelle et les operatives du Parti Démocrate -- que des liens directs, cordons de servitude amoureuse, familiale, amicale, professionnelle, souvent enlacent --, ont tué le Vieux Grand Parti depuis longtemps (reprenons ensemble, si vous voulez bien l'accorder, les slogans de la Convention Nationale Démocratique en vigueur depuis 2008 : "Punch back twice as hard", "Let's wipe out the GOP !", etc., des petites attentions qui ne trompent pas sur leur destination).
Souvenons-nous que l'élimination directe d'un homme digne et noble, parfait fidèle francophile, comme Mitt Romney jadis (qui malgré les particularités de sa religion tint à ne jamais la faire sonner derrière lui comme une casserole) vint se trouver programmée de Très-Haut.
Les mêmes qui raillèrent sa prétendue bigoterie (allant jusqu'à le traiter de fasciste, comme c'est de toute façon la norme tarifaire chez les gens de gauche maximaliste, congénitaux grands insulteurs devant l'Éternel, et d'avoir provoqué le cancer de sa femme) ne virent pas qu'une fois élu le chef de la majorité du Sénat aurait été juif, celui de la Chambre des représentants, catholique, quelque chose d'inédit dans l'histoire du pays si l'on prend en considération les nominations démocrates, presque toujours issues du fameux foyer de fusion protestante et blanche masculine (pour répéter les termes de cuisine à l'unilatérale de la gauche américaine obsédée par les origines ethniques, les différences de genres, des un(e)s et des autres).
Une fois l'hypothèque Romney retournée comme un gant jeté par terre, chevalier empaillé sur la commode d'un ovale bureau, on joua de cavalerie afin qu'il devînt, les faits parleront d'eux-mêmes, l'inspirateur des projets d'ingénierie sociale du Président Obama (voir sa réforme de l'assurance médicale mise en route alors qu'il était Gouverneur du Massachusetts).
Il est facile de dire que la mésestimation des véritables tenants du mouvement populaire Tea Party fut  le terreau, le fumier diront les operatives cités plus haut, de l'écroulement institutionnel du Parti Républicain.
Les cadres de ce parti voyaient mal sa base se dé-gentrifier à une telle vitesse, refusaient de voir l'évidence architecturale d'un énorme bâti de vote à gauche, de nature radicalement bourgeoise, glissé dans les pantoufles d'une fondation en verre fumé de Bohème dont les formes épousaient tous les creux de l'espace du sol au plafond, qui se constituait dans le cœur des villes, un cœur de béton, à tout jamais impossible à reconquérir par les voies spirituelles.
Comment s'étonner qu'un homme comme Trump réussît à retourner à son profit les fers d'un vieux chaînage pour les réarmer en vue de maçonner les murs de sa nouvelle maison électorale ?
Les Laissés-Pour-Solde-De-Tout-Conte (au sens de Charles Perrault, pour moi l'illustre Donald apparaît comme une sorte de Riquet With The Tuft, un laideron promis à une beauté princière, dans le regard des oubliés de la société), ont fait parler la poudre des cachets de cire sur l'encre des parchemins, hier, contrats que les spots de lubricité négative payés par la puissance monétaire de Hillary C. ne purent dénoncer. Ni amender en rien.
Je me souviens -- moi qui soutins la réforme de madame Clinton en 1994, monstrueux lego de bureaucratie, épouvante d'un moderne royaume de Danemark  -- que The Economist (qui s'est constamment trompé, voyez son attitude aux prémices de la seconde guerre mondiale, nous disait notre professeur d'histoire contemporaine à Paris 1) annonça fièrement dans les années 2000 que la confrontation au sein d'un même gouvernement d'anciens extrémistes (en l'occurrence celle de Ian Paisley et de Martin McGuiness) était une bonne nouvelle pour la réconciliation nord-irlandaise, lorsque tout fut essayé et que tout échoua.
Au milieu du Lac d'Indifférence, comme autrefois Sadko, je forme des voeux, etc.
En attendant le retour sur Terre des journalistes drogués à la bien-pensance (autre nom pour la comfort-zone, si dévoyée), addicts à la confondante conformité d'un narratif personnel qui n'en accepte aucun autre par définition, je leur dédie ce petit moment Timothy Learyesque, à goûter les deux pieds sur un pylône salvateur, comme un after sur la transe d'un fleuve de sueurs froides qui ressemble de loin à l'eau sacrée de la Samara des Anciens, et leur souhaite de retrouver au plus vite leur Tchang mémoriel, poli doudou cartomancien, afin de le serrer dans leurs bras miséricordieux et de manifester un peu du protocole compassionnel que mérite la grande démocratie américaine.
Amen.